La conquête spatiale et l'écologie sont-elles antinomiques ?

Paru dans Usbek&Rica, le 6 juin 2020.


Éclipse solaire dans une colonie | Ron Davis pour NASA Ames Research Center

Aux messages d’alertes rappelant qu’il n’y a « pas de croissance infinie dans un monde fini » et qu’il n’y a « pas de planète B », une certaine vision de la conquête spatiale répond par le mythe prométhéen de la colonisation de l’univers et la promesse de l’exploitation de ses ressources infinies.


«  SpaceX projette de déployer une constellation de minisatellites baptisée Starlink, qui pourrait compter à terme 42 000 satellites en orbite basse. À comparer aux un peu plus de 2 000 satellites actuellement déployés »

Ce qui provoquerait une pollution lumineuse voire une réaction en chaîne dans la collision de débris pouvant nous fermer les portes de l'espace.



--> https://usbeketrica.com/article/conquete-spatiale-ecologie-antinomiques 
14 vues
À propos du blog

PARCE QUE LE FUTUR SE JOUE AU PRÉSENT, Antidote.CONÇU PAR L’UNIVERSITÉ DU GROUPE CRÉDIT AGRICOLE, PROPOSE UNE SÉLECTION DE CONTENUS PORTANT UN REGARD SUR LA CRISE ET SES SUITES.

Vous pouvez nous contacter !

Why We're Great >

© 2020 par l'IFCAM, l'Université du Groupe Crédit Agricole